À la une - Les prix baissent, la colère monte

À la uneLes prix baissent, la colère monte

Christophe Micas, Mélanie Maziere
| 29.03.2016

Si les syndicats de pharmaciens sont sortis mécontents de la réunion du Comité de suivi des génériques, les industriels du secteur ont, eux, carrément quitté la table des discussions. Les nouvelles baisses de prix annoncées sont vécues comme de flagrantes injustices par l’ensemble de la chaîne du médicament.

  • A l'occasion de la dernière réunion du Comité de suivi des génériques, le CEPS a annoncé de...

La réunion du comité de suivi des génériques (1) s’annonçait tendue. Elle a tenu ses promesses. La séance a même été levée après que les génériqueurs aient quitté la table des discussions. Initialement prévue en juin, cette réunion a été avancée de trois mois. La raison ? « Pour ne pas prendre de retard sur les mesures à mettre en place pour respecter l’ONDAM, nous a-t-on dit », indique le président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France, Philippe Gaertner. Une façon d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez 5 Commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires