Dermocosmétique 2016 - Des gammes très claires qui mettent à l’abri de la pollution

Dermocosmétique 2016Des gammes très claires qui mettent à l’abri de la pollution

29.03.2016

À l’approche du grand salon de printemps, voici une invitation que vous pouvez adresser sans risque à vos clientes : « Mesdames, installez-vous devant votre miroir et scrutez attentivement votre visage. Du démaquillage aux soins anti-âge, les programmes dermocosmétiques 2016 redoublent d’ingéniosité pour corriger vos moindres défauts. »

  • Au-delà de l'hygiène et de la beauté, le soin dermocosmétique s'impose dans toutes les gammes
Démaquillage. Faites moussez !

La mousse d’Eclae est Exquise, c’est une véritable source d’énergie au réveil comme au coucher. La mousse de Sanoflore se qualifie de Magnifica, ses neuf huiles essentielles associées à un totum de menthe poivrée illuminent la peau et l’enveloppent d’un parfum frais et vivifiant. La mousse nettoyante eau de Jonzac prend des airs d’angélique pour éliminer les toxines et oxygéner la peau (Léa Nature). Fatiguée, vous allez souvent vous coucher sans prendre soin...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
coupable

À la Une Pénuries de médicaments : qui est coupable ? Abonné

Les ruptures d'approvisionnement en vaccin antigrippal que rencontrent actuellement les pharmaciens remettent sur les devants de la scène les propositions du rapport sénatorial sur les pénuries de médicaments et de vaccins. Et font émerger diverses pistes, dont une meilleure utilisation du DP-Ruptures pour identifier les causes de ces pénuries. Commenter

Partenaires