De nouvelles baisses de prix qui passent mal

De nouvelles baisses de prix qui passent mal

Christophe Micas
| 25.03.2016
  • De nouvelles baisses de prix qui passent mal-1

La grogne monte à l’issue de la réunion du Comité de suivi des génériques qui s’est tenue hier. Le Comité économique des produits de santé (CEPS) a en effet annoncé une série de mesures qui provoquent la colère des syndicats d’officinaux : application d’un TFR dans le groupe du clopidogrel (Plavix), convergence des prix entre princeps et génériques, baisses de prix sur les médicaments du système nerveux central, des bêtabloquants, des anti-inflammatoires, ou encore des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
Thilo D Pharmacien 26.03.2016 à 09h16

« Ras le bol!!! Si on pouvait vraiment être unis et accepter une vraie grève, dure durable, genre SNCF, enseignants,.. qui marquerait vraiment les esprits.. Qui se rappelle encore du 30 septembre, en Lire la suite

Répondre
 
regine t Pharmacien 25.03.2016 à 18h42

blah blah blah...
ça suffit, descendons dans la rue ou faisons TOUS, à l'unissons comme lors du 30 septembre, la greve du tiers payant avec feuille de soins papier : les CPAM ne pourront plus Lire la suite

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 25.03.2016 à 23h22

«  Et la grève du versement URSSAFFFFFFF !!  »

Répondre
 
Christian F Pharmacien 25.03.2016 à 17h25

Votez pour la baisse du nombre d'élus. La France compte plus de 600000 élus qui se goinfrent avec notre argent alors que moins de 100000 suffirait largement. Faut-il réinstaller la guillotine ?
CF

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 25.03.2016 à 23h24

« Exact .... économisons !
Le train de vie fastueux des élus .... et des CPAM est choquant !  »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires