Prévention. - Le « piège à virus » parfait

Prévention. Le « piège à virus » parfait

Didier Doukhan
| 24.03.2016
  • Un revêtement actif qui ne se contente pas de filtrer

Au risque de vous surprendre, apprenez que les masques médicaux classiques ne sont pas aussi efficaces qu’il y paraît. Car si ces barrières hygiéniques empêchent bien les gouttelettes de salive, chargées en virus, d’être reçues ou envoyées par le porteur du masque, elles ne captent pas vraiment l’agent pathogène. C’est pour remédier à cette insuffisance que des chercheurs anglais ont planché et mis au point un revêtement déjà capable de piéger plus de 99 % des virus de la grippe. Sur une...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires