Les astreintes échappent à la TVA

Les astreintes échappent à la TVA

Marie Bonte
| 23.03.2016
  • Les astreintes échappent à la TVA - 1

L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) vient d’annoncer l’annulation par l’administration fiscale de l’amende qu’elle avait infligée à une pharmacienne de Savoie. Dans un premier temps, le fisc avait en effet estimé que la titulaire devait s’acquitter d’une TVA de 20 % sur les astreintes effectuées au cours des trois dernières années, soit 30 euros par astreinte payée 150 euros.

Début novembre, l’USPO avait pris la défense de la pharmacienne et menacé d’une grève des...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
coupable

À la Une Pénuries de médicaments : qui est coupable ? Abonné

Les ruptures d'approvisionnement en vaccin antigrippal que rencontrent actuellement les pharmaciens remettent sur les devants de la scène les propositions du rapport sénatorial sur les pénuries de médicaments et de vaccins. Et font émerger diverses pistes, dont une meilleure utilisation du DP-Ruptures pour identifier les causes de ces pénuries. Commenter

Partenaires