Refus de vente de stérilet en Gironde - Le débat sur la clause de conscience relancé

Refus de vente de stérilet en GirondeLe débat sur la clause de conscience relancé

Marie Bonte
| 21.03.2016

Invoquant des motifs religieux, un pharmacien girondin a refusé de vendre des stérilets. Il a été suspendu pendant une semaine. Bien que contestée par les instances ordinales, son attitude n’en relance par moins le débat sur la clause de conscience, plébiscitée par 85 % des pharmaciens.

  • 85 % des pharmaciens se disent favorables à la création d’une clause de conscience

Bruno Pichon persiste et signe. Il y a plus de vingt ans, ce titulaire de Salleboeuf, une petite commune de l’Entre-deux-Mers, avait déjà défrayé la chronique parce qu’il s’opposait à la vente de contraceptifs.

Le 11 février dernier, il comparaissait en chambre disciplinaire, et deux semaines plus tard la Chambre régionale de l’Ordre des pharmaciens d’Aquitaine prononçait une semaine de suspension à son encontre.Cette fois, l’affaire porte sur son refus de délivrer des stérilets....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires