Anticancéreux trop chers : le LEEM répond

Anticancéreux trop chers : le LEEM répond

Mélanie Maziere
| 16.03.2016
  • Anticancéreux trop chers : le LEEM répond-1

À la suite de l’appel lancé hier par 110 cancérologues et hématologues de renom contre le coût « exorbitant » des innovations en oncologie, le syndicat des entreprises du médicament (LEEM) répond. Il estime que « la question du coût de l’innovation est légitime ». Alors que les signataires de l’appel dénoncent des tarifs sans rapport avec le coût de la R & D (15 % du chiffre d’affaires), auquel s’ajoutent les dépenses de marketing (25 %) et les marges...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 1 Commentaire
 
FRANCOIS D Pharmacien 16.03.2016 à 21h42

« C'est génial la médico-économie : construire des hypothèses d'économies dans le futur pour justifier le racket dans le présent »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires