Vague d’attaques informatiques en Allemagne - Les pharmacies virtuelles victimes de hackers

Vague d’attaques informatiques en AllemagneLes pharmacies virtuelles victimes de hackers

14.03.2016

De nombreuses pharmacies virtuelles allemandes ont été touchées ces dernières semaines par des attaques informatiques, menées par un groupe de hackers dénommé Gladius, alors même que le niveau de sécurité de nombreuses pharmacies virtuelles est aujourd’hui remis en question.

  • Vague d’attaques informatiques en Allemagne - Les pharmacies virtuelles victimes de hackers-1

Depuis fin février, les attaques sont toujours effectuées selon un scénario identique avec, dans un premier temps, des connexions massives sur le site permettant de le bloquer par « déni de service ». Une fois le site totalement bloqué, son gestionnaire reçoit un mail de la part des hackers, qui lui proposent, moyennant une « rançon » de 1 500 euros, de ne plus renouveler ce genre d’assaut. À défaut d’un paiement dans les 72 heures, Gladius annonce de...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Notice

Autotests : des notices à revoir, selon l'Académie de pharmacie

Les notices de plusieurs autotests commercialisés en pharmacie sont inexactes et de nature à rassurer ou inquiéter à tort les usagers, pointe une étude de l’Académie de pharmacie. Autotests VIH, tétanos, allergie, anémie… Des... 3

Partenaires