Les coûts cachés du direct

Les coûts cachés du direct

Marie Bonte
| 14.03.2016

« J’ai plus de pourcentage de remise, donc je gagne plus. » Vrai ou faux ? « Ça dépend », répond Joffrey Blondel, directeur gestion officinale d’Astéra. Le financier s’est employé pour les pharmacies adhérentes de la coopérative à chiffrer la rentabilité de la vente directe. À partir de l’analyse des chiffres de dix pharmacies moyennes du groupement « les Pharmaciens Associés », implantées dans toute la France, il a extrait les coûts réels des achats en direct. Car « la remise consentie...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires