Le long combat d’une consœur

Le long combat d’une consœur

10.03.2016

Après quatre demandes de transferts accordées puis retirées et onze ans de lutte judiciaire, Élisabeth Barichard, titulaire à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire), ne baisse pas les bras. Elle vient de demander une cinquième licence de transfert à l’agence régionale de santé dont elle dépend.

Tout commence en 2005. Élisabeth Barichard, pharmacienne installée à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire) dans une zone vouée à être préemptée et démolie, obtient une autorisation préfectorale de transfert dans la galerie commerciale d’un hypermarché de la même commune.

Mais elle est rapidement attaquée par un collectif de sept pharmaciens du secteur (cinq aujourd’hui) et par l’Ordre, qui dénoncent le non-respect du maillage territorial, étant donné qu’il n’y a pas, selon eux, assez...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires