Le long combat d’une consœur

Le long combat d’une consœur

10.03.2016

Après quatre demandes de transferts accordées puis retirées et onze ans de lutte judiciaire, Élisabeth Barichard, titulaire à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire), ne baisse pas les bras. Elle vient de demander une cinquième licence de transfert à l’agence régionale de santé dont elle dépend.

Tout commence en 2005. Élisabeth Barichard, pharmacienne installée à Saint-Cyr-sur-Loire (Indre-et-Loire) dans une zone vouée à être préemptée et démolie, obtient une autorisation préfectorale de transfert dans la galerie commerciale d’un hypermarché de la même commune.

Mais elle est rapidement attaquée par un collectif de sept pharmaciens du secteur (cinq aujourd’hui) et par l’Ordre, qui dénoncent le non-respect du maillage territorial, étant donné qu’il n’y a pas, selon eux, assez...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Cambriolage

Les agressions contre les pharmaciens ont quasiment triplé en un an

La multiplication des cambriolages et des attaques de pharmacies, relatée par la presse, viennent confirmer les chiffres enregistrés par l’Ordre des pharmaciens. Le 15 février, en tentant de se défendre, un pharmacien de... 2

Partenaires