Fiscalité du médicament : la France de moins en moins attractive

Fiscalité du médicament : la France de moins en moins attractive

Marie Bonte
| 10.03.2016
  • Fiscalité du médicament : la France de moins en moins attractive-1

La France perd de son pouvoir de séduction sur les fabricants de médicament. Le constat n’est pas nouveau, rappellent Les entreprises du médicament (LEEM), qui voient à nouveau leurs craintes confortées par le cabinet PwC Société d’avocats.

Dans leur quatrième étude sur la fiscalité du secteur du médicament en France et en Europe, ces analystes pointent une nouvelle fois les faiblesses de la France parmi sept pays européens*. Dans l’Hexagone, le taux d’impôt global est...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
DOMINIQUE S Pharmacien 12.03.2016 à 14h05

« Si le manque d'attractivité de la France ne concernait que l'industrie pharmaceutique, ce serait un moindre mal ! Malheureusement, des pans entiers de notre économie partent à l'étranger à cause de Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 11.03.2016 à 12h57

Et le résultat comptable il est de combien ? C'est ça le ratio qui compte , non ? Pour le reste , à part taxes spécifiques , toutes les entreprises sont soumises à l'instabilité , nous aussi . Et les Lire la suite

Répondre
 
Jean-Philippe D Pharmacien 10.03.2016 à 17h09

Philippe Lamoureux, directeur général du LEEM. Il rappelle par ailleurs que l’industrie du médicament « supporte la moitié des efforts d’économies sur les dépenses de l’assurance-maladie alors que le Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires