La mention « substituable » n’emballe pas les médecins

La mention « substituable » n’emballe pas les médecins

Christophe Micas
| 09.03.2016
  • La mention « substituable » n’emballe pas les médecins-1

L’idée avancée par l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) de faire figurer la mention « Tous les médicaments prescrits sur cette ordonnance peuvent être substitués par votre pharmacien » ne fait pas recette auprès des médecins libéraux.

Tandis que le président de l’USPO, Gilles Bonnefond, estime que cela exempterait les prescripteurs et les pharmaciens de longs pourparlers avec les patients, le Dr Éric Henry, patron su SML, pense, lui, que « c’est au...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 7 Commentaires
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 12.03.2016 à 11h50

« L'USPO essaie de se rattraper d'avoir signé une augmentation de notre objectif de substitution, intenable, et qui va donc faire baisser notre ROSP de l'année... »

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 10.03.2016 à 09h01

Par définition, tout est substituable sauf mention contraire, alors à quoi sert ?

Répondre
 
NICOLAS T Pharmacien 10.03.2016 à 06h59

c'est RIDICULE et ça ne sert à RIEN.... L'ordonnance estd éjà chargée de mentions, de plus rajouter SUBSTITUABLE risque fort de pousser les médecins à rajouter un NON devant avec 3 lettres de plus Lire la suite

Répondre
 
OLIVIA B Autre 09.03.2016 à 20h33

« Cette mention est déjà utilisée par des hôpitaux, l'objectif est de la généraliser et gagner 5 points de substitution et c'est plus positif que de se battre contre le NS abusif »

Répondre
 
laurent T Pharmacien 09.03.2016 à 19h01

« Je reste persuadé qu'il n'y a rien qui leur convient, à nos "amis" médecins...Vous savez qu'il ne faut rien leur dire...Ce qu'il faut savoir, c'est qu'ils ont eux aussi une rosp dans laquelle est ré Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires