Neuf mille euros pour sauver un bébé - Des effets bénéfiques de la médiatisation

Neuf mille euros pour sauver un bébéDes effets bénéfiques de la médiatisation

Mélanie Maziere
| 03.03.2016

Une affaire ubuesque de non-remboursement de soins vitaux pour un nourrisson a trouvé son heureux dénouement grâce à un article paru dans la presse.

Le 17 février, « Le Figaro » racontait l’histoire du petit Naji Miraoui. Né en septembre 2014, le nourrisson souffre d’une maladie congénitale rare, un chylothorax. Il s’agit d’un épanchement de liquide lymphatique dans la cavité pleurale qui met l’enfant en détresse respiratoire et peut entraîner la mort.

Les soins sont pris en charge à 100 % dans le cadre d’une affection de longue durée. Le traitement comprend la prise de lait Monogen, un aliment diététique...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Gilets jaunes

Gilets jaunes : les professionnels de santé réclament la liberté de circuler

En prévision d'un acte IV de la mobilisation des Gilets jaunes pour le samedi 8 décembre dans toute la France, les professionnels de santé rappellent que ni leurs déplacements au chevet des patients, ni l’accès à leur cabinet,... 1

Partenaires