Essai clinique mortel : pas de liens entre les décès d’animaux et celui du volontaire

Essai clinique mortel : pas de liens entre les décès d’animaux et celui du volontaire

Charlotte Demarti
| 26.02.2016
  • Essai clinique mortel : pas de liens entre les décès d’animaux et celui du volontaire - 1

La mort d’animaux lors de tests qui ont précédé ceux réalisés sur des volontaires par le centre d’essais Biotrial ne remet pas en cause le feu vert donné à l’époque pour son utilisation chez l’homme, affirme l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), en réponse à un article du « Figaro » qui faisait état de ces décès animaliers. « Lors des études sur l’animal, on utilise des doses beaucoup plus élevées que chez l’homme et pendant beaucoup plus longtemps,...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Macron

Salaires : les principales annonces d’Emmanuel Macron

Pour éteindre l’incendie né de la crise des Gilets jaunes, le président de la République a annoncé le 10 décembre 2018 une série de mesures sociales. • Hausse du salaire des personnes au Smic « Le salaire d’un travailleur au... Commenter

Partenaires