Le monde aujourd’hui. - Hollande-Valls : l’ère du doute

Le monde aujourd’hui.Hollande-Valls : l’ère du doute

22.02.2016

Le remaniement gouvernemental a produit une équipe à la botte du président de la République et privé le Premier ministre de son influence sur le cours des affaires. Manuel Valls en conçoit des doutes sur son avenir. S’il n’a pas de prise sur les ministres, il n’en a pas non plus sur l’agenda, alors que le chef de l’État fait en sorte que toute l’action du gouvernement soit dirigée vers sa réélection.

  • La fin de la lune de miel ?

Le président a remanié selon son bon plaisir. La nomination la plus remarquable de ce point de vue, est celle d’Audrey Azoulay, ex-conseillère culturelle de l’Élysée, qui a pris la place de Fleur Pellerin. Manuel Valls a cherché à défendre Mme Pellerin et s’est heurté à un refus définitif de M. Hollande qui, pour justifier sa décision, a relevé quelques maladresses de la ministre, comme son aveu au sujet de Patrick Modiano, prix Nobel de littérature, dont elle a admis qu’elle ne l’avait...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
coupable

À la Une Pénuries de médicaments : qui est coupable ? Abonné

Les ruptures d'approvisionnement en vaccin antigrippal que rencontrent actuellement les pharmaciens remettent sur les devants de la scène les propositions du rapport sénatorial sur les pénuries de médicaments et de vaccins. Et font émerger diverses pistes, dont une meilleure utilisation du DP-Ruptures pour identifier les causes de ces pénuries. Commenter

Partenaires