Tiers payant : l’UNPF met en garde les médecins

Tiers payant : l’UNPF met en garde les médecins

Marie Bonte
| 18.02.2016
  • Tiers payant : l’UNPF met en garde les médecins - 1

L’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) prévient les médecins sur les coûts cachés du tiers payant. « La CNAM demande trop souvent aux sociétés de service en ingénierie (SSII) de travailler sur des modifications de programmes informatiques à l’insu des syndicats. Il en résulte un surcoût à la charge des pharmaciens », dénonce l’UNPF qui précise que l’indemnité de télétransmission (5 centimes par facture) n’est pas suffisante pour couvrir ces frais d’adaptations techniques.

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires