Tiers payant : l’UNPF met en garde les médecins

Tiers payant : l’UNPF met en garde les médecins

Marie Bonte
| 18.02.2016
  • Tiers payant : l’UNPF met en garde les médecins - 1

L’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) prévient les médecins sur les coûts cachés du tiers payant. « La CNAM demande trop souvent aux sociétés de service en ingénierie (SSII) de travailler sur des modifications de programmes informatiques à l’insu des syndicats. Il en résulte un surcoût à la charge des pharmaciens », dénonce l’UNPF qui précise que l’indemnité de télétransmission (5 centimes par facture) n’est pas suffisante pour couvrir ces frais d’adaptations techniques.

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Médicaments : le plan anti-rupture du LEEM

Le LEEM l'avait annoncé par la voix de son président Philippe Tcheng lors de ses vœux, c'est chose faite. Les industriels du médicament présentent leur plan d'actions en six points pour agir contre les pénuries de médicaments.... 4

  • À la UneCes conditionnements qui emballent le patient

    Abonné
    photo pour le sous papier

    De la simple boîte en carton au dispositif injectable connecté, en passant par le blister intelligent et les étiquettes flashables, le... Commenter

  • BiodiversitéSOS « microcosmos »

    Abonné
    papillons

    Avez-vous remarqué, depuis quelques années, que le pare-brise de votre voiture n'est plus moucheté au terme des longs trajets routiers,... Commenter

  • HumeurChâteau lapin

    Abonné

    L'écrivain Philippe Sollers a reproché à Alain Juppé, maire de Bordeaux, bientôt membre du Conseil constitutionnel, d'avoir laissé de... Commenter

Partenaires