Conférence de la santé : des annonces pour les pharmaciens

Conférence de la santé : des annonces pour les pharmaciens

Mélanie Maziere
| 12.02.2016
  • Conférence de la santé : des annonces pour les pharmaciens-1

La Grande conférence de la santé qui s’est tenue hier a fait salle comble au Conseil économique, social et environnemental (CESE). Elle s’est conclue sur plusieurs annonces essentielles pour les pharmaciens.

Le Premier ministre Manuel Valls a en effet indiqué que la réforme du 3e cycle des études supérieures, qui concernait jusqu’alors les seuls médecins, intègre désormais les études de pharmacie et d’odontologie. Un premier pas positif, selon les représentants de la...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 6 Commentaires
 
CH G Pharmacien 23.02.2016 à 17h56

perso, je fourni une ephad et je viens de m'apercevoir qu'avec les livraisons, les fournitures medissimo et la baisse des marges je perd près de 1000 € de marge par mois. a quand les compensations?

Répondre
 
NICOLAS T Pharmacien 13.02.2016 à 09h56

« Est ce une bonne idée l IGAS ? »

Répondre
 
BENOIT R Pharmacien 12.02.2016 à 18h03

Avec l'IGAS on peut s'attendre au pire!

Répondre
 
cf Pharmacien 12.02.2016 à 16h59

La nouvelle rémunération entraine chez moi, une perte de 1000 euros de marge totale sur janvier 2016 par rapport à 2015.. Faire un état des lieux est urgent , car il va y avoir de moins en moins de Lire la suite

Répondre
 
ERIC C Pharmacien 13.02.2016 à 09h29

« Ce n'est pas la conséquence de la nouvelle rémunération mais celle du pflss 2016... Sans les nouveaux honoraires, cela aurait été bien pire. Il est clair que les nouvelles baisses de prix doivent êt Lire la suite

Répondre
 
OLIVIER J Pharmacien 16.02.2016 à 17h35

Si vous vous contentez du pire, l'avenir de notre profession me semble bien compromis...

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires