Doliprane : vraie pétition contre faux dangers

Doliprane : vraie pétition contre faux dangers

Charlotte Demarti
| 01.02.2016
  • Doliprane : vraie pétition contre faux dangers-1

Nathalie b., mère de famille, a lancé une pétition en ligne intitulée « Sanofi, retirez du marché les médicaments contenant un additif cancérigène », en ciblant particulièrement le Doliprane pédiatrique. Mais ce qui est le plus inquiétant, c’est que le document a déjà recueilli plus de 100 000 signatures, ce qui le place à la 44e place des pétitions les plus signées sur le site Change.org.

Pourtant, l’information pèche en plusieurs points. Selon Nathalie b., le...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
elen H Autre 12.02.2016 à 14h46

Cette maman qui s inquiete et reveille la planete a elle toute seule n a peut etre pas tord. Avez vous pris connaissance des sources de la petition? des etudes internationales ont été menées sur l Lire la suite

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 02.02.2016 à 16h39

Je viens de regarder cette pétition. Ce qui surprenant c'est que seul le Doliprane est ciblé alors que ce produit est utilisé à grande échelle, et c'est écrit. Ainsi, on en déduit que Mme B ne veut Lire la suite

Répondre
 
corinne s Pharmacien 02.02.2016 à 11h36

sophie S pharmacien

si mme Nathalie B a une "argumentation qui pêche en plusieurs points", selon les termes employés dans l'article, pourquoi l'article lui-même s'intitule-t-il "vraie pétition Lire la suite

Répondre
 
DANIELLE C Pharmacien 01.02.2016 à 18h36

« Que va t il rester pour soigner les enfants en bas age ? suppression des suppos pour rhume, du toplexil et autres sirops anti tussifs et beaucoup de molécules utilisées depuis 50 ans? heureusement i Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 03.02.2016 à 13h16

Bonne question ! Le labo peut supprimer son colorant ( ça sert à quoi de colorer un sirop à part faire joli ? ) , le client peut choisir sa forme pharmaceutique ( sachet , suppo ... ) , un produit Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
DPC

DPC : les formations les plus suivies en 2017

Les formations de développement professionnel continu (DPC) les plus demandées par les pharmaciens en 2017 concernent le conseil à l’officine et la cancérologie. En 2017, 11 877 pharmaciens ont effectué une formation validante... Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.