Affaire Mediator : le préjudice d’anxiété reconnu

Affaire Mediator : le préjudice d’anxiété reconnu

Charlotte Demarti
| 29.01.2016
  • Affaire Mediator : le préjudice d’anxiété reconnu - 1

Ils ne sont pas malades à cause du Mediator, mais inquiets d’en avoir pris : la justice a reconnu, le 28 janvier, un préjudice d’anxiété à 12 consommateurs de ce médicament. Une première dans le scandale du Mediator. En revanche, 38 autres personnes ont été déboutées de leur plainte, faute de preuves.

Les laboratoires Servier sont donc condamnés à verser 1 500 euros de provisions sur indemnisations au titre du préjudice d’anxiété à 12 de ces 50 demandeurs (sachant que chacun d’entre...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires