L’USPO veut lancer le débat sur l’avenir de l’officine

L’USPO veut lancer le débat sur l’avenir de l’officine

Marie Bonte
| 27.01.2016
  • L’USPO veut lancer le débat sur l’avenir de l’officine-1

En 2015, chaque officine a perdu en moyenne 6 700 euros de revenu. La faute à la nouvelle rémunération, selon l’analyse de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) à la lecture du bilan annuel 2015 vs 2014. La rémunération totale HT a diminué de 2,67 % sur un chiffre d’affaires lui-même en berne à moins 1,43 %, une chute également observée par les ordonnances de 5 lignes et plus.

Mais là n’est pas la priorité. La question de la rémunération, bien...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
HERVÉ C Pharmacien 31.03.2016 à 21h19

« Les médecins sont rémunérés (indemnisés) pour participer aux commissions gériatriques en EHPAD .... pas nous !
Pourquoi ?
Parce que les pharmaciens ont historiquement fait les "choses" gratuitemen Lire la suite

Répondre
 
Pierre T Pharmacien 31.03.2016 à 17h29

« Il n’y aura pas de grand soir sur la rémunération, cela déstabiliserait le réseau »On s'en doutait, mais pourquoi ne pas l'avoir dit plus tôt ? Ceux qui ont voté USPO aux élections URPS sur la prom Lire la suite

Répondre
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 29.01.2016 à 10h38

On manque cruellement de médecins, on demande à ceux qui restent de prescrire moins et on rabote violemment le prix ce qu'ils veulent bien prescrire !
Et dans tout ça, USPO comme FSPF ont eu la Lire la suite

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 27.01.2016 à 17h20

Pas d'évolution sérieuse sans envie . La motivation sera liée au moral . Pour l'instant il n'est pas bon .

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 23

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.