Tourisme - La Grande Canarie, entre ciel limpide et océan : Thalassa ! Thalassa !

TourismeLa Grande Canarie, entre ciel limpide et océan : Thalassa ! Thalassa !

21.01.2016

Perdu dans l’Atlantique à 150 km au large des côtes du Maroc, l’archipel des Canaries bénéficie toute l’année d’un climat tropical et ensoleillé. À quatre petites heures d’avion de Paris, l’île de la Grande Canarie, qui dispose de centres de thalassothérapie réputés, est l’escale idéale pour profiter des bienfaits iodés de l’océan et du bien-être raffiné de l’hospitalité canarienne.

  • La cathédrale de Las Palmas
  • Puerto de Mogan, " la Petite Venise »
  • La maison de Colomb, à Las Palmas
  • L'hôtel Lopesan Villa del Conde vu d'une des piscines
  • L'hôtel Lopesan Villa del Conde

Face à l’immensité de l’océan, au sud de l’île, où s’étale au cœur d’un immense jardin de 34 000 m2 le majestueux 5* Lopesan Villa del Conde Resort & Corallium Thalasso, avec son entrée digne d’une cathédrale baroque, on se prend à penser au joyeux cri « La mer ! La mer ! » des hoplites grecs épuisés de Xénophon coursés par les Perses lors de la retraite des Dix Mille.

Avec son architecture classique raffinée et ses balcons sculptés typiquement canariens, les lieux contrastent...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Téléconsultation : bientôt sur vos écrans Abonné

Une démarche inédite pour la profession. À la suite des médecins, les pharmaciens pourront désormais proposer une téléconsultation à leurs patients. Un avenant conventionnel fixe depuis le 6 décembre les conditions d’exercice de ce nouveau service à l’officine. Commenter

Partenaires