Les médecins mis en garde contre la tentation du déconventionnement

Les médecins mis en garde contre la tentation du déconventionnement

Marie Bonte
| 18.01.2016
  • Les médecins mis en garde contre la tentation du déconventionnement - 1

À tout médecin qui serait tenté de se déconventionner en signe de protestation contre l’introduction du tiers payant obligatoire, la caisse primaire d’assurance-maladie (CPAM) de la Sarthe signale que cette « sortie » est possible mais qu’elle s’accompagne de quelques effets secondaires.

En tout premier lieu, les patients ne pourront plus prétendre qu’à un remboursement dérisoire, 0,43 euro pour une consultation dont le montant aura été fixé librement par le praticien « avec le...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires