Entre ruptures de stock, pétitions et procès - La vaccination malmenée

Entre ruptures de stock, pétitions et procèsLa vaccination malmenée

04.01.2016

2015 aura été une année mouvementée pour la vaccination. Entre des ruptures de stock en masse, la pétition anti-vaccination du Pr Joyeux, et les procès concernant les vaccins contre le cancer du col ou contre la méningite… Tous les ingrédients pour décourager les citoyens à se faire vacciner sont présents.

En France, les difficultés d’approvisionnement de vaccins ont été nombreuses. À commencer par la pénurie de vaccin BCG depuis fin 2014, puis celle des vaccins renfermant la valence coqueluche (Infanrix Tetra et Tétravac, Infanrix Quinta et Pentavac) en début d’année et qui devrait perdurer en 2016.

Cette dernière rupture de stock a eu des conséquences inédites. En effet, pour répondre à l’indisponibilité des vaccins tétravalents DTCP, les autorités de santé ont recommandé...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires