Dossier pharmaceutique - L’épineuse question du consentement

Dossier pharmaceutiqueL’épineuse question du consentement

21.12.2015

Face à la question des dossiers pharmaceutiques ouverts sans consentement, il faut trouver un équilibre entre protection des données et sécurisation de la santé.

« 40 % de dossiers pharmaceutiques ont été ouverts sans consentement… dont le mien ! » déplore Christian Saout, ex-président du Collectif Interassociatif Sur la Santé (CISS), lors du colloque « Les Interpros - optimiser le parcours de santé des 16 millions de patients chroniques », qui s’est tenu à Paris le 17 décembre.

« Le minimum dans la gestion des données informatiques est tout de même d’obtenir le consentement de la personne »,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
salaire

À la Une Salaires à l'officine : la nouvelle donne Abonné

Généralisation de la hausse du point officinal à toutes les officines, augmentation du Smic, heures supplémentaires désocialisées… En ce début d’année, de nombreux changements interviennent sur la feuille de paie de vos salariés. Commenter

Partenaires