États-Unis - La peine de mort en question

États-UnisLa peine de mort en question

Mélanie Maziere
| 17.12.2015

Les ruptures d’approvisionnement de produits constitutifs du cocktail létal utilisé pour l’exécution de condamnés à mort aux États-Unis posent à nouveau la question du bien-fondé de la peine capitale.

La peine de mort, comme le droit de posséder et de porter une arme à feu, fait partie de la carte d’identité des États-Unis. Pourtant, le sujet est de plus en plus discuté et 19 États américains ne pratiquent plus la peine capitale, soit parce qu’ils l’ont abolie, soit parce qu’ils l’ont déclarée anticonstitutionnelle, soit parce qu’ils n’ont pas repris les exécutions depuis la fin du moratoire sur le sujet en 1976.

Depuis une dizaine d’années, c’est la composition du cocktail...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires