Exercice illégal de la pharmacie : un an ferme requis contre un herboriste

Exercice illégal de la pharmacie : un an ferme requis contre un herboriste

Didier Doukhan
| 15.12.2015
  • Exercice illégal de la pharmacie : un an ferme requis contre un herboriste - 1

Un an de prison ferme et 50 000 euros d’amende ont été requis lundi en correctionnelle contre « l’herboriste » Jean-Pierre Raveneau pour « exercice illégal de la pharmacie ». Avec ses tisanes, huiles essentielles et autres teintures mères, il affirmait pouvoir combattre 80 % des maladies, dont le sida. Le propriétaire de la célèbre herboristerie parisienne implantée près de la place de Clichy promettait à ses clients, par le biais de ses préparations à base de plantes, de traiter...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 6 Commentaires
 
Thilo D Pharmacien 15.12.2015 à 19h07

«  Bizarre vos réactions... On a qu'à laisser notre métier à Leclerc, il est aussi compétent pour "faire marcher le tiroir-caisse" que nous (elle me manquait, celle-là)!
Les règles qui régissent notr Lire la suite

Répondre
 
Jean-Philippe D Pharmacien 15.12.2015 à 18h42

« Les réactions très tranchées de mes confrères ci-dessus me perturbent. Je ne connais pas le dossier, mais l’idée qu’un pharmacien diplômé puisse proposer des tisanes, des H.E. et des TM pour combat Lire la suite

Répondre
 
Jacques G Médecin ou Interne 15.12.2015 à 18h03

quel scandale! il vaut mieux laisser courir les délinquants multirécidivistes!!! et après ce WE se draper dans la "bien pensance" de l'"empire du bien"...la justice est bien aux ordres de ce qu'il Lire la suite

Répondre
 
Philippe L Industrie Pharmaceutique 15.12.2015 à 17h34

Il est plus facile de condamner un petit herboriste qui a passé sa vie à connaitre les plantes que de faire reconnaitre les dizaines d'années d'AMM de complaisance accordées sans vergogne aux grands Lire la suite

Répondre
 
gigi Pharmacien 16.12.2015 à 17h30

Ce texte serait plus compréhensible s'il comportait moins de fautes...

Répondre
 
GEORGES P Autre 15.12.2015 à 16h49

SCANDALE et encore SCANDALE. Voila le poids des empoisonneurs multinationaux que sont les labos pharmaceutiques. Et l'ordre des pharmaciens, epiciers reactionnaires a la traine reste aux ordres de Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.