URPS : la nouvelle donne

URPS : la nouvelle donne

Christophe Micas
| 14.12.2015
  • URPS : la nouvelle donne-1

En remportant près de 49 % des suffrages, la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) reste le premier syndicat représentatif de la profession.

« Cette étape électorale franchie, la FSPF va continuer à se battre, tant au niveau local que national, pour toutes les officines et notamment les plus vulnérables, indique l’organisation. Elle va intensifier la bataille de la rémunération qui se traduit, en priorité, par la revalorisation des honoraires de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
PHILIPPE D Pharmacien 14.12.2015 à 19h06

« Pour avoir assisté à une réunion de monsieur bonne fond
Comment peut il prôner l'union après les propos qu'il y a tenu ? »

Répondre
 
Pierre T Autre 14.12.2015 à 21h55

« Pour avoir aussi assisté à une réunion de l'uspo, son cheval de bataille est bien de redonner des couleurs à l'officine bien qu'il y ait eu de la casse avant .....

Sinon bonnefond, c'est en un s Lire la suite

Répondre
 
HERVÉ C Pharmacien 16.12.2015 à 20h22

« Pour avoir assisté à une réunion de Besset ..... j'ai pas voté pour la fédé !!! »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Impots

À la Une Fiscalité : ce qui vous attend en 2018 Abonné

Hausse de la CSG, fin du RSI, baisse du taux de l’impôt sur les sociétés, rabotage du CICE ou encore programmation de l’imposition à la source… Entre promesses de campagne du candidat Macron et mesures prévues par l'ancien gouvernement, l’année 2018 augure quelques bouleversements dans la fiscalité des titulaires. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.