Les doyens de médecine planchent sur une réforme de la PACES

Les doyens de médecine planchent sur une réforme de la PACES

Marie Bonte
| 07.12.2015
  • Les doyens de médecine planchent sur une réforme de la PACES-1

Souplesse et révision en profondeur du numerus clausus sont au rang des propositions phares émises par la Conférence des doyens de faculté de médecine.

Réunis les 3 et 4 décembre pour leurs troisièmes états généraux de la formation et de la recherche médicales, auxquels participait Macha Woronoff-Lemsi, présidente de la Conférence des doyens de facultés de pharmacie, les présidents des UFR ont souhaité revoir en profondeur le système de sélection des étudiants.

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires