La Bilharziose urogénitale bientôt maladie à déclaration obligatoire

La Bilharziose urogénitale bientôt maladie à déclaration obligatoire

Charlotte Demarti
| 07.12.2015
  • La maladie peut être contractée lors de baignade dans certaines rivières.

Le Haut Conseil de santé publique (HCSP) recommande que la bilharziose urogénitale autochtone soit ajoutée à la liste des maladies à déclaration obligatoire. Cette maladie est une affection parasitaire endémique en Afrique intertropicale, à Madagascar et au Moyen-Orient. Mais la maladie a également été contractée en Corse-du-Sud par des personnes s’étant baignées l’été dans la rivière du Cavu en 2011 ou 2013, alors qu’elles n’avaient jamais séjourné en zone d’endémie. Après une campagne d...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires