Nîmes - L’officine contestée n’ouvrira pas

NîmesL’officine contestée n’ouvrira pas

Guillaume Mollaret
| 30.11.2015

Le ministère de la Santé contredit l’ARS et donne ainsi raison à un collectif de pharmaciens opposé à l’ouverture d’une pharmacie en périphérie de Nîmes.

  • L’arrêté ministériel demeure susceptible d’un recours

Contestée par un collectif de 14 pharmaciens ainsi que l’Ordre régional (Le « Quotidien » du 16 novembre), l’ouverture d’une nouvelle officine de 620 m² - issue d’un regroupement - en périphérie de Nîmes (Gard) n’aura finalement pas lieu fin novembre. Ainsi en a décidé le ministère de la Santé dans un arrêté transmis aux parties en milieu de semaine.

Dans cette décision, qui déjuge l’ARS, le ministère justifie notamment que « le local de regroupement n’est environné, à l’est et au...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires