Premier bilan positif de l’autotest VIH en pharmacie

Premier bilan positif de l’autotest VIH en pharmacie

Didier Doukhan
| 25.11.2015
  • Premier bilan positif de l’autotest VIH en pharmacie - 1

Deux mois après son lancement dans les officines françaises, le comité d’experts ayant participé à son développement dresse un premier bilan positif de l’autotest VIH fabriqué par la société AAZ et distribué par le Laboratoire Mylan. Ainsi, au 31 octobre, près de 9 000 pharmacies réparties uniformément sur l’ensemble du territoire (DOM TOM inclus) proposaient déjà l’autotest dans leur officine (soit plus d’1 pharmacie sur 3) et près de 70 000 autotests VIH avaient déjà été commandés par...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bilan médication

À la Une Bilan de médication : en route vers l'observance Abonné

Le bilan partagé de médication ne semble pas encore être un acte très répandu dans les officines. Prévu par l’avenant n° 11 à la convention pharmaceutique signé en juillet 2017, l’arrêté définissant ses modalités de mise en œuvre n’est paru au « Journal officiel » qu’à la mi-mars. Mais déjà, de nombreux officinaux manifestent leur intérêt pour les formations qui lui sont dédiées. Commenter

Partenaires