Le premier médicament à imprimer en 3D autorisé par la FDA

Le premier médicament à imprimer en 3D autorisé par la FDA

Mélanie Maziere
| 24.11.2015
  • Le premier médicament à imprimer en 3D autorisé par la FDA-1

L’Agence du médicament américaine (FDA) a autorisé la commercialisation du premier médicament à imprimer en 3D chez soi. Disponible sous cette forme début 2016, le Spritam (lévétiracetam) est un traitement de l’épilepsie bien connu et génériqué depuis 2008. Pour obtenir son traitement, le patient pourra acheter la poudre de son médicament en pharmacie et son imprimante 3D fera le reste. Elle va constituer de fines couches de poudres et les superposer les unes aux autres, tout en évacuant...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 12

Partenaires