Réduction des risques en addictologie - Un nouveau champ d’activité pour la profession

Réduction des risques en addictologieUn nouveau champ d’activité pour la profession

19.11.2015

Successeurs des anciens « centres méthadone », les Centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA) commencent à confier la gestion de l’ensemble de leurs activités pharmaceutiques à des pharmaciens diplômés : cette fonction peut représenter un nouveau domaine d’activité pour la profession, explique Stéphane Robinet, ancien titulaire qui se consacre désormais largement à cette tâche.

Après 27 ans d’officine, Stéphane Robinet a choisi, en 2011, de vendre sa pharmacie strasbourgeoise pour se consacrer uniquement à la réduction des risques en addictologie : « je souhaitais faire évoluer ma vie professionnelle, et j’étais déjà très sensibilisé à ces questions par mon engagement dans des réseaux de prise en charge des toxicomanes et de délivrance des substituts aux opiacés », explique-t-il. Il crée alors une association destinée à la formation des officinaux à ces missions...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires