Le gouvernement se prépare à la menace chimique

Le gouvernement se prépare à la menace chimique

Marie Bonte
| 17.11.2015
  • Le gouvernement se prépare à la menace chimique-1

Redoutant des attaques aux gaz toxiques, le ministère de la Santé vient d’autoriser, via un arrêté du 14 novembre, l’utilisation du sulfate d’atropine, l’antidote des neurotoxiques de type gaz sarin Vx ou Tabun.

Le gouvernement n’exclut en effet pas des risques élevés de nouveaux attentats, cette fois sous la forme chimique, notamment à l’occasion de la COP 21 dont la tenue a été confirmée du 30 novembre au 11 décembre. Un sommet de chefs d’État préparatoire à...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 2 Commentaires
 
jean-claude v Médecin ou Interne 17.11.2015 à 22h03

« Bravo pour votre discrétion sur les mesures préventives dans la situation actuelle; pourquoi ne pas donner en exclusivité toutes les démarches en cours, les lieux de perquisition, la localisation de Lire la suite

Répondre
 
guy b Pharmacien 17.11.2015 à 17h18

les masques à gaz seront-ils rajoutés à la liste positive qui fait la joie des inspecteurs en pharmacie ?

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.