Les répartiteurs réclament des mesures d’urgence

Les répartiteurs réclament des mesures d’urgence

Mélanie Maziere
| 13.11.2015
  • Joachim Fausto Ferreira, président de la CSRP.

La Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) sollicite un rendez-vous urgent avec la ministre de la Santé afin de présenter les raisons de ses « très vives inquiétudes pour l’avenir de la profession et au-delà pour les conditions d’accès au médicament ». Le syndicat se bat depuis plusieurs années pour dénoncer « la situation économique particulièrement dégradée de la répartition pharmaceutique » et réclame des mesures pour remédier, notamment, à la concurrence d’autres...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Pascal Brière 2

À la Une Biosimilaires : la substitution est déjà possible Abonné

Le président de Biogaran, Pascal Brière, défend ouvertement la substitution par le pharmacien du médicament biologique d’origine par son biosimilaire. Las d’attendre un hypothétique décret d’application en précisant les modalités, il estime que le pharmacien peut s’en passer. 1

Partenaires