Grève des médecins : le mouvement parti pour durer

Grève des médecins : le mouvement parti pour durer

Christophe Micas
| 12.11.2015
  • Grève des médecins : le mouvement parti pour durer - 1

De nombreux cabinets de médecins resteront fermés demain. L’appel à une journée « santé morte », lancée par l’ensemble des syndicats de praticiens libéraux pour dénoncer la loi de santé, devrait être largement suivi. Et même au-delà des médecins, les syndicats de dentistes et d’infirmières appelant eux aussi à la grève jusqu’au 17 novembre. Les médecins sont également prêts à prolonger leur mot d’ordre. « C’est le point de départ d’un blocage sanitaire qui va durer », prévient le Dr...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
JEAN-MARIE H Pharmacien 12.11.2015 à 20h07

« La réponse la plus évidente et la plus facile n'est pas la grève (qui pénalise médecins et patients directement), mais le déconventionnement ! Mais les médecins tiennent à leur carotte fiscale (liée Lire la suite

Répondre
 
Jérôme Pharmacien 12.11.2015 à 19h28

« Un bon exemple à suivre pour son unité syndicale
le même courage qui nous a manqué pour refuser le PLFSS 2016
enfin un "air libéral" qui souffle sur ce diktat ministériel »

Répondre
 
MARIE C Administratif 12.11.2015 à 18h21

Je plains simplement les patients malades...

Répondre
 
BRIGITTE B Médecin ou Interne 12.11.2015 à 19h08

« Les patients seront beaucoup plus à plaindre si cette loi passe »

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Être adjoint en 2017-0
Dossier web

Être adjoint en 2017

Entretien pharmaceutique, dépistage, conciliation médicamenteuse... Les adjoints peuvent s'investir dans de nombreuses missions. Ils peuvent aussi, depuis quelques mois, acquérir jusqu'à 10 % des parts d'une officine dans laquelle ils exercent.

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.