États-Unis : faute de médicaments, la peine de mort agonise

États-Unis : faute de médicaments, la peine de mort agonise

Mélanie Maziere
| 04.11.2015
  • États-Unis : faute de médicaments, la peine de mort agonise - 1

Un homme atteint d’un méningiome devait être exécuté hier d’une injection létale comprenant du pentobarbital. Au dernier moment, la Cour suprême américaine lui a accordé un sursis : le produit, qui neutralise le système nerveux central, pourrait provoquer chez lui « des crises convulsives violentes et incontrôlables ainsi qu’une douleur intolérable ». Ses avocats préconisent une exécution par inhalation d’azote afin de réduire « le fort risque, injustifiable, de grave douleur ». Cette...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 18

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.