Une atteinte grave à l’environnement - L’Europe donne un sursis au Diesel

Une atteinte grave à l’environnementL’Europe donne un sursis au Diesel

02.11.2015

Le scandale Volkswagen (la firme allemande a truqué ses tests d’émissions de gaz et de particules sur ses moteurs Diesel) semblait sonner le glas de ce type de moteur. Il n’en est rien. Une réunion des représentants des 28 États européens vient d’accorder aux constructeurs le droit de dépasser de 2,1 fois le plafond jusqu’à présent autorisé par l’émission de monoxyde d’azote. Le retour aux normes n’aura pas lieu avant la fin de 2019.

  • Un test Diesel:  poison pour l’air

Que s’est-il passé ? L’industrie automobile semble avoir convaincu les dirigeants politiques que l’application intransigeante des normes la plongerait dans la récession : un parc Diesel invendable pour les occasions, une ruée sur les moteurs à essence à laquelle les industriels ne sont pas encore préparés, un problème financier sérieux pour leurs clients, et ils sont nombreux, qui possèdent une voiture Diesel. En somme, l’industrie a réclamé quatre ans de répit en faisant valoir des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires