Numérique et santé - L’ordinateur ne remplacera pas le professionnel de santé

Numérique et santéL’ordinateur ne remplacera pas le professionnel de santé

Mélanie Maziere
| 26.10.2015

Président du Conseil national du numérique (CNNum), Benoît Thieulin vient de remettre son rapport « La santé, bien commun de la société numérique » à la ministre de la Santé. Invité d’honneur de la 16e Journée de l’économie organisée par « le Quotidien », il s’est exprimé sur la révolution numérique dans les différents secteurs de l’économie et en particulier dans le système de santé.

  • Selon Benoît Thieulin, " le numérique dévore le monde et la santé n'y fait pas exception"
  • Benoît Thieulin, président du Conseil national du numérique et auteur du rapport " La santé, bien...

Quand il parle de la révolution numérique, le philosophe Bernard Stiegler ne voit qu’un équivalent : le passage de la culture orale à la culture écrite dans l’humanité. Pour Benoît Thieulin, président du Conseil national du numérique et fondateur de Netscouade, la révolution numérique est comparable à l’invention de l’imprimerie, qui a été suivie de « deux événements majeurs : la Renaissance, qui nous a fait porter un regard totalement différent sur la culture et la science, et la Réforme...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires