Le Pr Even s’excuse

Le Pr Even s’excuse

Christophe Micas
| 22.10.2015
  • Les Prs Bernard Debré et Philippe Even.

Traités de « gourous » et de « charlatans » dans l’ouvrage « Le Guide des 4 000 médicaments, utiles, inutiles ou dangereux » des Prs Even et Debré, près de 300 allergologues avaient porté plainte auprès l’Ordre des médecins contre les deux auteurs du livre. Aujourd’hui, le Philippe Even regrette ses propos. Dans le cadre de la procédure d’appel de la décision de la chambre disciplinaire de première instance de l’Ordre du 17 mars 2014, qui avait condamné...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 4 Commentaires
 
DOMINIQUE S Pharmacien 24.10.2015 à 10h07

« Bernard Debré "aurait dû faire attention à ce qu'avait écrit son co-auteur" : est-ce à dire qu'il a cosigné mais pas relu le bouquin?....jusqu'où les gens sont prêts à s'abaisser... »

Répondre
 
CAROLE R Etudiant en santé 22.10.2015 à 23h09

« Jusqu'où certains sont prêts à aller pour vendre des bouquins... et après, il accuse les labos de se faire de l'argent sur le dos des patients ! la bonne blague !! »

Répondre
 
FRÉDÉRIC V Autre 22.10.2015 à 17h36

C'est le muppet show ?

Répondre
 
PATRICK C Pharmacien 22.10.2015 à 16h40

Quand est ce qu'on va les mettre à la maison de retraite ? Allez hop , un suppo et au lit !

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires