François Fillon défend les piliers de l’officine

François Fillon défend les piliers de l’officine

Marie Bonte
| 22.10.2015
  • François Fillon défend les piliers de l’officine - 1

S’il veut briser l’excès de réglementation qui brime l’initiative des médecins sur le terrain et l’activité des cliniques privées, François Fillon se veut en revanche moins libéral pour la pharmacie. Le candidat déclaré à la primaire à droite s’affirme en défenseur du monopole officinal et se dit « réticent à l’ouverture du capital ». « Il est important qu’il y ait une persistance de l’activité indépendante des réseaux de proximité dont fait partie la pharmacie », assène l’ancien Premier...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 3 Commentaires
 
Jean-Philippe D Pharmacien 22.10.2015 à 18h56

« Et sinon, comment va l'assureur Xavier Bertrand ? Lui qui a fait tant de bien à l'officine (TFR, ...).
Juppé fait du pied au médecin (suppression du TP), alors Fillon fait de même avec les pharmaci Lire la suite

Répondre
 
Pascal M Pharmacien 22.10.2015 à 17h28

ça c est un monsieur qui est gentil , mais qu est ce qu il veut dire par là :
"mettre les patients face à leurs responsabilités tout en leur donnant la liberté de choix "

déremboursements , TFR .. Lire la suite

Répondre
 
patrick b Pharmacien 22.10.2015 à 17h06

un peu tard comme réaction !
que ne l'a t'il fait quand il était premier ministre de l'excité !
ça sent la pèche aux voix !

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Automédication

La fin des marques ombrelles : un danger pour l'automédication ?

Pascal Brossard, vice-président de l’AFIPA, craint que la fin des marques ombrelles et la disparition des noms de fantaisie sur les emballages des médicaments d'automédication ne représentent des freins au développement de ce... 20

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.