François Fillon défend les piliers de l’officine

François Fillon défend les piliers de l’officine

Marie Bonte
| 22.10.2015
  • François Fillon défend les piliers de l’officine - 1

S’il veut briser l’excès de réglementation qui brime l’initiative des médecins sur le terrain et l’activité des cliniques privées, François Fillon se veut en revanche moins libéral pour la pharmacie. Le candidat déclaré à la primaire à droite s’affirme en défenseur du monopole officinal et se dit « réticent à l’ouverture du capital ». « Il est important qu’il y ait une persistance de l’activité indépendante des réseaux de proximité dont fait partie la pharmacie », assène l’ancien Premier...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires