La vaccination à l’officine revient à l’Assemblée nationale

La vaccination à l’officine revient à l’Assemblée nationale

Christophe Micas
| 19.10.2015
  • Le député-maire de Reims, Arnaud Robinet.

Les pharmaciens pourront-ils bientôt vacciner ? Certains parlementaires le souhaitent. Le député-maire de Reims, Arnaud Robinet, a ainsi annoncé lors de l’inauguration du Congrès national des pharmaciens qui s’est tenu ce week-end dans la cité des sacres, qu’il avait déposé un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2016 allant dans ce sens.

« Je suis favorable à la possibilité pour les pharmaciens de pratiquer certaines vaccinations...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 5 Commentaires
 
JEAN-YVES L Médecin ou Interne 19.10.2015 à 18h42

Au travers des "lois de modernisation" de la santé qui se succèdent, il s'agit en fait de donner des compétences nouvelles aux pharmaciens, sages-femmes, infirmières,... pour réduire le rôle des Lire la suite

Répondre
 
pharma grognon Pharmacien 19.10.2015 à 18h04

Ils ne faut pas prévoir "certaines vaccinations" mais uniquement la grippe ! C'est la seule pour laquelle nous pourrions avoir un rôle très utile à jouer...

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 19.10.2015 à 17h36

On va nous reparler de ce truc ( que le gouvernement n'a pas voulu ) combien de fois ? ça revient aussi souvent que les médocs dans les bazars des GMS ! Après les élections présidentielles on Lire la suite

Répondre
 
JEAN PHILIPPE P Pharmacien 19.10.2015 à 17h17

se former pour une bonne pratique, ça prend 10 minutes! pour le diabète, on n'est pas obligé d'obéir! Les clients se tourneront de plus en plus vers les gens compétents! Officinaux, à vos fourneaux!

Répondre
 
MARIE FRANCE C Pharmacien 19.10.2015 à 17h13

décidemment ,nous marchons sur la tête dans notre pays.
Nous n'avons plus le droit de pratiquer le dépistage DIABETE qui s'inscrivait naturellement dans le cadre de la loi HPST qui officialise et Lire la suite

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
camra

Grâce à l’informatique mobile Gardez un oeil sur votre officine

Lutter contre le vol, mais aussi observer sa pharmacie dans son quotidien depuis son smartphone est désormais facile. Mais si les technologies sont aujourd’hui au point, il faut porter son attention à certains obstacles règlementaires et éthiques. 1

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.