Dépenses de médicaments - Hausse globale, mais baisse en officine

Dépenses de médicamentsHausse globale, mais baisse en officine

19.10.2015

Alors que la hausse des volumes est contenue à 0,7 %, les dépenses globales de médicaments grimpent à nouveau de 3,8 %. Une croissance exclusivement imputable aux médicaments de spécialité. Dans le même temps, les ventes en officine chutent.

  • Les dépenses en médicaments de ville ont atteint 23 milliards d'euros en 2014

Après deux années de recul, les dépenses en médicaments de ville marquent une nouvelle hausse (3,8 %) pour atteindre 23 milliards d’euros en 2014, selon les chiffres publiés hier par la CNAMTS. L’officine ne profite cependant pas de cette remontée. Bien au contraire puisque les ventes de médicaments délivrés en pharmacie ont chuté de 1 %, à 20,3 milliards d’euros, en dépit d’une hausse de 0,7 % des prescriptions. L’Assurance-maladie le reconnaît, l’explosion des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
À la Une - Méga pharmacies : à la conquête de l’espace-0

À la Une Méga pharmacies : à la conquête de l’espace Abonné

Devenues des grandes surfaces de parapharmacie, les pharmacies de grandes superficies n'en défendent pas moins le cœur de métier du professionnel de santé. Une stratégie qui n'est cependant pas sans risque pour le réseau. 3

Partenaires