À la une - L’honoraire mis à l’amende

À la uneL’honoraire mis à l’amende

12.10.2015

Les contrôles menés par la DGCCRF* dans quelques officines apportent de l’eau au moulin des détracteurs de l’honoraire. Déjà accusé de ne pas protéger des baisses de prix, on lui reproche désormais d’exposer la profession aux critiques des patients et aux sanctions de l’administration.

  • Les inspecteurs de Bercy font-ils trop de zèle ?

Ces dernières semaines, plusieurs pharmaciens ont vu débarquer des inspecteurs de la DGCCRF*. À l’origine, il s’agissait de vérifier la bonne mise en application des nouvelles règles d’affichage des prix instaurées le 1er juillet. Mais les agents de l’administration rattachée au ministère de l’Économie ont sauté sur l’occasion pour indiquer aux titulaires que les honoraires à la boîte ne devaient être systématiquement prélevés que pour les spécialités prescrites et prises en charge par l...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Croix pharmacie

Gardes : l’indemnité d'astreinte passe à 175 euros

L'indemnité d'astreinte des gardes des pharmacies d'officine, pour les nuits, les dimanches et les jours fériés, passe de 150 à 175 euros. Cette augmentation, actée par l'avenant n° 11 de la convention, se fait en deux temps :... Commenter

Partenaires