Arras : un réquisitoire pour l’exemple contre trois vétérinaires et un pharmacien

Arras : un réquisitoire pour l’exemple contre trois vétérinaires et un pharmacien

Didier Doukhan
| 06.10.2015
  • Arras : un réquisitoire pour l’exemple contre trois vétérinaires et un pharmacien - 1

Les 1er et 2 octobre, trois vétérinaires et un pharmacien installés dans la Somme comparaissaient devant le tribunal correctionnel d’Arras pour des prescriptions et délivrances non conformes à la réglementation. La procédure, engagée en 2007, faisait suite à plusieurs contrôles. Les vétérinaires se sont vus reprocher d’avoir délivré des ordonnances sans avoir consulté effectivement les animaux concernés, à savoir sans assurer le suivi sanitaire permanent. Quant au pharmacien, il...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Telemedecine

À la Une Téléconsultation, mode d'emploi Abonné

Longuement expérimentée, la télémédecine va devenir une réalité pour tous les Français le 15 septembre prochain. Téléconsultation et télé-expertise sont désormais encadrées par un avenant à la convention médicale. Un nouveau dispositif dans lequel les pharmaciens devraient pouvoir trouver leur place. Commenter

Partenaires