Arras : un réquisitoire pour l’exemple contre trois vétérinaires et un pharmacien

Arras : un réquisitoire pour l’exemple contre trois vétérinaires et un pharmacien

Didier Doukhan
| 06.10.2015
  • Arras : un réquisitoire pour l’exemple contre trois vétérinaires et un pharmacien - 1

Les 1er et 2 octobre, trois vétérinaires et un pharmacien installés dans la Somme comparaissaient devant le tribunal correctionnel d’Arras pour des prescriptions et délivrances non conformes à la réglementation. La procédure, engagée en 2007, faisait suite à plusieurs contrôles. Les vétérinaires se sont vus reprocher d’avoir délivré des ordonnances sans avoir consulté effectivement les animaux concernés, à savoir sans assurer le suivi sanitaire permanent. Quant au pharmacien, il...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 1 Commentaire
 
FRANÇOIS V Pharmacien 06.10.2015 à 17h55

incroyable ! de la prison avec sursis à un pharmacien parce qu'il délivre des médicaments ... et le juge ? prison avec sursis parce qu'il rend un jugement ?

Répondre

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Impots

À la Une Fiscalité : ce qui vous attend en 2018 Abonné

Hausse de la CSG, fin du RSI, baisse du taux de l’impôt sur les sociétés, rabotage du CICE ou encore programmation de l’imposition à la source… Entre promesses de campagne du candidat Macron et mesures prévues par l'ancien gouvernement, l’année 2018 augure quelques bouleversements dans la fiscalité des titulaires. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.