Assurer - Prévoir le pire pour garantir le meilleur…

AssurerPrévoir le pire pour garantir le meilleur…

Fabienne Rizos-Vignal
| 28.09.2015

Parce que le pharmacien est un entrepreneur fragile, son contrat d’assurance multirisque professionnel doit le couvrir contre les risques pouvant mettre en péril son activité.

  • Certains sinistres entraînent une interruption temporaire d’activité

Une pharmacie sur deux, en moyenne, a des difficultés de trésorerie. « Le métier est dans une phase de mutation et de restrictions. Ce constat doit inciter les pharmaciens à se prémunir le plus largement possible », encourage Jean Vilanova, chargé des relations institutionnelles à La Médicale, filiale de Crédit Agricole Assurances. Mais rien n’est moins simple que de comparer des contrats d’assurance.
Pour vous aider à faire un choix serein, voici un décryptage des...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires