Médicaments aux États-Unis - Les spéculateurs jouent avec le prix

Médicaments aux États-UnisLes spéculateurs jouent avec le prix

Mélanie Maziere
| 28.09.2015

En augmentant de plus de 5 000 % le prix d’un médicament contre la toxoplasmose, un entrepreneur a focalisé sur lui la colère des Américains et conduit les politiques à s’emparer du sujet. En pleine campagne des candidats à la Maison Blanche.

L’homme par qui le scandale est arrivé s’appelle Martin Shkreli. À 32 ans, l’ancien dirigeant de hedge fund est à la tête de la société Turing Pharmaceuticals. Selon une technique éprouvée, il a racheté un médicament vieux de 62 ans, indiqué dans la toxoplasmose et particulièrement utilisé par les malades du sida, pour pouvoir le vendre à un prix défiant toute concurrence. Le comprimé de Daraprim (pyriméthamine) est passé de 13,50 dollars à 750 dollars, soit une hausse de près de 5 500 %....

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires