Un entretien avec Jérôme Capon - « Défendez votre stratégie ! »

Un entretien avec Jérôme Capon« Défendez votre stratégie ! »

Didier Doukhan
| 28.09.2015

Lorsque nous lui demandons de dessiner les contours du dossier de demande de prêt idéal, Jérôme Capon n’hésite pas longtemps. Le Directeur régional Ile-de-France d’Interfimo, l’un des principaux organismes de crédit dédié à la transaction d’officines, sait de quoi il parle. Évoquant tour à tour la question épineuse de l’apport personnel, les atouts de l’association et le nombre croissant des cessions de parts, il insiste surtout sur un point : le meilleur dossier est celui qui est porté, personnellement, par un(e) pharmacien(ne) qui présente et défend sa propre stratégie d’entreprise.

  • Jérôme Capon : "L'acquéreur doit rester l'acteur majeur de son projet"
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quelques chiffres d’abord : pouvez-vous nous indiquer le nombre et la proportion de demandes de crédits satisfaites par Interfimo, ainsi que le montant moyen des crédits accordés ?

JÉRÔME CAPON.- Nous mettons en place entre 350 à 400 dossiers finançant des mutations, tant cessions de parts que cessions de fonds. Le dossier moyen est d’environ 1,3 million d’euros. La moitié des dossiers traités concerne des primo-accédants. Cette tendance se confirme sur les 6...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Génériques

Le GEMME propose une ROSP pharmacien pour la substitution de spécialités complexes

Malgré la volonté des pouvoirs publics de relancer le développement des génériques, l'état des lieux dressé par le GEMME reste en demi-teinte et les perspectives moroses. L'association des génériqueurs énumère une série de... Commenter

Partenaires