Plan de suivi des personnes âgées - Les pharmaciens du Nord-Pas-de-Calais en première ligne

Plan de suivi des personnes âgéesLes pharmaciens du Nord-Pas-de-Calais en première ligne

24.09.2015

Huit régions de France expérimentent un dispositif de suivi des personnes âgées menacées de dépendance. L’URPS pharmaciens du Nord-Pas-de-Calais étudie le risque lié à l’inobservance médicamenteuse.

  • " Le plan PAERPA rassure », estime Jérôme Cattiaux

« Le plan PAERPA correspond vraiment à une action de prévention, et notre rôle de pharmacien n’est pas seulement de délivrer des ordonnances. Nous pouvons réagir avec le médecin et les autres professionnels de santé », affirme Jérôme Cattiaux. Ce confrère de Cambrai (Nord) a coordonné pour l’Union régionale des professionnels de santé (URPS pharmaciens) la mise en place du Plan pour les personnes âgées en risque de perte d’autonomie (PAERPA), lancé par la ministre Marisol Touraine en 2014...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Conseil d'Etat

Communication : le Conseil d’État desserre l'étau

Dans une étude rendue publique hier, le Conseil d’État préconise la suppression de l'interdiction de la publicité pour les professionnels de santé, y compris pour les pharmaciens, du code de la Santé publique. Il se déclare même... 1

Partenaires