Une pharmacie ferme tous les deux jours

Une pharmacie ferme tous les deux jours

22.09.2015
  • Une pharmacie ferme tous les deux jours-1

Désormais, une officine baisse définitivement son rideau tous les deux jours, s’alarme Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), lors de la présentation ce matin du 68e Congrès national des pharmaciens qui se déroulera les 17 et 18 octobre prochains à Reims. Jusqu’à présent on parlait d’une fermeture de pharmacie tous les trois jours.

Selon Philippe Gaertner, certaines fermetures résultent de regroupements, qui peuvent...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez 13 Commentaires
 
VALERIE G Pharmacien 26.09.2015 à 16h09

« Les principaux syndicats de pharmaciens ne sont pas capables de se mettre d'accord et se font des procès, comment peuvent-ils nous défendre ? La GMS a le pouvoir car elle a les moyens financiers, le Lire la suite

Répondre
 
AUDE R Pharmacien 24.09.2015 à 10h33

Personne ne s'occupe des petites officines
Oh ! une pharmacie tous les deux jours ferme
Combien tous les jours luttent avec les banques les credits?
Des soi-disant negociations pour nous sauver Lire la suite

Répondre
 
AHMED B Pharmacien 28.09.2015 à 11h25

Indépendance du pharmacien?Quel délire !Est-il indépendant de sa banque, de la sécu ,des complémentaires, des grossistes..???Bien sûr que non.C'est du vent l'indépendance dont par la fédé.
Ces Lire la suite

Répondre
 
luc a Autre Professionnel Santé 23.09.2015 à 10h21

merci la fspf qui accélère la descente aux enfers!

Répondre
 
JEAN PHILIPPE P Pharmacien 23.09.2015 à 09h09

l' avenir, c'est soit franchisé dans une grosse structure, soit artisan pharmacien écolo, dans les deux cas, on gagnera peu, mais il y en aura un qui sera heureux!

Répondre
 
Dr Gnon Pharmacien 22.09.2015 à 19h24

« Ça veut dire quoi "ouverture du capital " , si c'est être financé par sa belle-mère ce n'est pas rassurant , si c'est par des requins ceux qui feront ça vont morfler grave . Un suicide de l'UNPF ? Lire la suite

Répondre
Voir tous les commentaires

Commentez

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Lactalis

À la Une Retraits de lots : objectif zéro défaut Abonné

À ce jour, aucun bébé ne se trouve en danger. Mais l’affaire du lait contaminé aurait pu très mal tourner. Elle révèle surtout que les systèmes d’alerte et de retrait de lots sont perfectibles. Et pas seulement dans la grande distribution puisque 44 pharmaciens ont été épinglés par la DGCCRF pour avoir détenu dans leurs officines des boîtes de laits concernés par les retraits de lots. Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.